1ère modélisation

premier modéle Ce modèle très éloigné du modèle réel permet de mettre en évidence le théorème de la résultante dynamique dans le cas d'un solide en mouvement de translation.

La voiture est lancée avec une vitesse initiale de 0,5 m.s-1 et on peut jouer sur la valeur du frottement dans la liaison pour voir son influence sur la durée du mouvement.

résultat 1ere simulation


2ème modélisation

deuxième modéle Ce modéle permet de mettre en évidence le théorème du moment dynamique dans le cas d'un mouvement de rotation et de découvrir la fonction du volant d'inertie qui permet d'augmenter considérablement la durée du mouvement.

Le volant est lancé avec une vitesse initiale de 1000 rad.s-1, correpondant à une vitesse de translation de la voiture de 0,5 m.s-1

résultat 2eme simulation


3ème modélisation

troisieme modelisation
cinématique

Cette modélisation plus proche du modèle réel que la première permet d'aborder la notion d'énergie cinétique et d'inertie équivalente ramenée sur l'axe du volant d'inertie.

inertie equivalente

résultat 3eme simulation

Les deux simulations ci-dessus montrent bien que la durée du mouvement est la même pour les deux modèles et qu'ils sont donc équivalents.

Remarques

Sur la dernière modélisation, il est possible de remplacer les liaisons "roulement sans glissement" entre les roues et le sol par des liaisons forces "pneu/sol" mais les temps de calcul sont considérablement plus longs.

Dans les ressources du TP, vous trouverez deux illustrations pour tenter d'expliquer la modélisation du frottement notamment dans un guidage en rotation.

frottement guidage en rotation

Téléchargements